Étiquette : printemps

Lifestyle, Non classé, Nutrition

La place du printemps dans nos vies !

26 avril 2021
Ma saison favorite!

L’automne est une mutation, l’hiver une lutte, le printemps un épanouissement.

By Alice

Apprenons à vivre au rythme des saisons, car elles ont un réel impact sur notre organisme et sur notre vie finalement.

Table des matières

Qu'est ce qu'apporte le printemps dans notre vie ?

Pourquoi je me sens si frustrée ?

Pourquoi je me sens si submergée ?

La saison du printemps est la saison du renouveau énergétique, mais cette énergie est tellement intense que l’on peut avoir tendance à partir dans tous les sens. 

 

Nous avons un entrain à vouloir avancer, bouger, changer, c’est le meilleur moment pour changer nos habitudes de vies surtout les plus nocives.


Elle amène aussi son lot d’émotions fortes et pas très agréables.
On a tellement envie de faire des choses que l’on peut être submergé, arrivent alors à grand galop la colère, la frustration et l’irritabilité.  C’est lors de cette saison que l’on perçoit le plus la lenteur de la nature, du monde et des gens qui nous entourent. Car nos désirs ne sont pas toujours en phase avec la réalité.

 

La solution ? Prendre du recul !

 

C’est une période très forte qui peut nous rendre fragile, car les ressentis sont parfois violents.

Le vent, la caractéristique du printemps.

Quelles sont les caractéristiques du vent ? Il est plus agressif et masculin, il se faufile partout. D’où les émotions fortes que l’on ressent, le trop plein d’énergie. Ce qui fait que nous sommes souvent sur la défensive, irritable et que l’on peut avoir des maux de tête. Mais le vent nous permet aussi de laisser partir nos émotions, nos tensions car il emporte tout sur son passage. 

 

Pour éviter de se faire happer par le vent , il faut d’abord se connaître, voir comment l’on fonctionne, apprivoiser nos forces et surtout rester focalisé sur notre objectif !!

C’est le moment de passer à l’action, un projet est inutile, s’ il n’y a pas de passage à l’action mais pour cela il faut que nos projets soient clairs et réalisables.

Pour cela il faut pouvoir être disponible pour agir au mieux et au plus juste.

Quels sont les conséquences sur notre organisme ?

Au printemps, le plus important c'est la circulation, on fait place nette dans notre organisme !

Le printemps c’est la saison de la circulation, quelle soit sanguine, lymphatique, émotionnelle, énergétique. Il faut que le corps soit en action. 

 

L’organe du printemps c’est le foie, on le met à l’honneur et on le chouchoute.

Avec le facteur climatique du vent on peut être sujet à des poussées rapides de stress et d’angoisse, il faut simplifier les choses et aller à l’essentiel tout en gardant le cap sur ses objectifs.

Les émotions se logent dans les hypocondres sous le diaphragme , nous avons vu plus haut qu’il nous fallait s’en libérer. Pour cela il faut réapprendre à respirer et s’étirer .

Pour éliminer les toxines et les émotions il faut bouger, suer, chercher l’activation cardiaque, travailler l’explosivité musculaire en somme se remettre en mouvement et busculer gentiment le corps.

On peut aussi travailler sur nos émotions, sur ce que l’on retient, des souvenirs, des choses que l’on ose pas dire ? C’est le moment d’agir, d’écrire, de crier.

On peut aussi s’aider de l’alimentation pour éliminer les toxines, à l’aide d’une détox encadrée, de boissons drainantes et diurétiques et sur une certaine durée (à ne pas dépasser)

Je vous en ai déjà parlé mais j’adore celle de Solenn une naturopathe, une détox d’une semaine clé en main, il ne vous reste qu’à cuisiner. Par ici la détox !

On peut aussi s’aider de poudre comme la Chlorella, je prends celle de Purasana, de tisane à l’artichaut ou à l’ortie. Mais aussi de jus de bouleau, je prends celui de la marque Weleda. Il existe aussi des compléments alimentaires, je vous conseille les Nuskin (n’hésitez à m’envoyer un message si ça vous intéresse). Et bien sûr c’est une aide pour l’organisme alors on en abuse pas et on s’en tient à la posologie.

Ensuite revenir à une alimentation saine et équilibrée est essentiel pour conserver notre énergie, on essaie de limiter le sucre (alcool, produits industriels, gâteaux). Concernant la digestion, on mâche lentement, on prend son temps et on essaie d’aller marcher tranquillement après manger pour aider nos muscles à digérer la nourriture ingérée. 

Une fois libéré, on s'ancre dans le moment présent.

Mais comment faire taire le mental et vivre le présent?

Une fois que l’on s’est libéré, il est important de se reconnecter à soi, à la nature, l’enracinement passe par la proprioception.
L’ancrage est essentiel pour être dans le présent, et éviter d’être trop dans le mental, mais aussi pour se sentir appartenir à quelque chose. 

 

Travailler la vision peut aider, observer vraiment plus que regarder, porter attention au monde qui nous entoure. Une fois pleinement ancré , nous pouvons travailler notre vision à long terme pour voir si nos objectifs sont toujours cohérents avec notre vision de la vie. 

 

Toutes ces petites actions nous permettent d’apprendre à nous connaître, une période de souffrance est le meilleur moyen de grandir, de changer les choses pour nous épanouir.
A force, en sachant qui on est et comment on fonctionne, on subit moins nos émotions mais on apprend à naviguer avec. Et on comprend comment nos pensées et notre mental peuvent nous manipuler, on apprend à éviter nos propres pièges et on devient acteur de sa vie. ,

Une anecdote sur le printemps.

En médecine chinoise les animaux du printemps sont le coq et le dragon synonymes de créativité, de force de caractère et de prise de décision !

La grande majorité des informations viennent du livre “Vivre en harmonie avec les saisons” de Serge Augier

Abonne-toi à ma newsletter pour être au courant de tout !
Une newsletter par mois